Projet d’établissement

Ecole Heureuse.

Projet d’établissement.

Objectifs généraux

Amener tous les élèves à s’approprier des savoirs, à acquérir des compétences qui les rendent aptes à apprendre toute leur vie et à prendre une place active dans la vie économique, sociale et culturelle et environnementale.

Amener chaque enfant à devenir un citoyen responsable, respectueux des autres et de son environnement éveiller en lui le désir de grandir et d’apprendre pour devenir un adulte épanoui et responsable.

Former les élèves aux règles de citoyenneté, au respect de l’égalité “homme-femme”, aux lois et règles appliquées à tous les niveaux de pouvoir : établissement scolaire, communal, national et européen.

1.Spécificités de l’établissement

Ecole “entre ville et campagne” misant sur des projets dans le cadre du développement durable ; espace nature important : exploitation d’un potager et gestion, installation de nichoir, gestion d’un poulailler et d’abris pour insectes et chauves-souris….

Classes pratiquement toutes dédoublées : travail en parallèle et en continuité.

Classes composites en maternelles.

L’option choisie est toujours d’avoir des classes les moins peuplées possible afin de faciliter le suivi des élèves.

Ecole équipée en numérique avec l’installation de tableaux interactifs ; acquisition et utilisation de tablettes (aidant à la différenciation).

Au travers de ses activités pédagogiques, l’école est ouverte sur le quartier, la commune, le reste de la Belgique et sur le monde.

Interactions avec des pôles territoriaux (but : amener de l’aide à des élèves relevant du type 8 principalement en les maintenant dans le circuit primaire normal.

2. Valeurs défendues au sein de l’établissement

  • Respect de soi et des autres
  • Ecoute
  • Entraide, tutorat
  • Egalité entre tous
  • Fraternité
  • Dépassement de soi
  • Développer l’autonomie
  • Bonne conduite
  • Discipline
  • Promouvoir l’accès à la culture et aux sports
  • Solidarité
  • Eveil au Respect de l’environnement (tri des déchets, récolte de piles, potager, poulailler, arbres fruitiers, programme fruits…)
  • Incitations à une alimentation saine, …)
  • Hygiène de vie et de soins
  • Education aux médias
  • Repas chauds servis en maternelle

3. Les différents domaines d’apprentissage.


Aborder les apprentissages dans les disciplines fixées par les Socles de compétences de la Communauté française, à savoir :

  • Français / arts et cultures
  • Mathématiques/scientifiques.
  • Eveil aux langues.
  • Education physique/ bien-être et santé
  • Education par la technologie : utilisation du numérique (tablettes et TBI)
  • Sciences humaines/philosophie et citoyenneté.
  • Education artistique.
  • Eveil – Formation historique et géographique comprenant la formation à la vie sociale et économique.

Pour développer ces différents domaines d’apprentissage, l’équipe pédagogique se réfère à plusieurs méthodes, notamment :

  • La différenciation : amener de différentes manières les enfants à acquérir les apprentissages (processus, consignes, matériel, utilisation du numérique…).
  • L’évaluation formative : amener les élèves à identifier leurs erreurs et à y remédier.
  • La continuité des apprentissages : par le passage d’outils d’une classe vers la classe supérieure au sein du cycle (référentiels, cahiers,..).
  • Apprentissages par manipulations et recherches lors de situations mobilisatrices et défis.
  • Travail individuel, collectif, ateliers, groupes, tutorat, fichiers autocorrectifs, tablettes, ….
  • Travail organisé selon un plan de travail

                4.Pédagogie de l’établissement

  • Pour améliorer les apprentissages en vue de la réussite de chaque élève.
  • Pour assurer la cohésion de l’équipe.
  • Pour promouvoir l’accès à la culture et aux sports.
  • Pour construire des citoyens responsables.

Au niveau de l’enseignement maternel, les disciplines à travailler sont ciblées lors des concertations afin d’assurer la continuité des apprentissages. Concernant l’enseignement primaire, une planification des apprentissages (plan de travail) est organisée par cycle ou au sein d’une même classe dans certaines disciplines.

Un lien entre les maternelles et les primaires est assuré notamment au niveau de la lecture (mise en place du train des livres) ainsi que dans le domaine des nombres. Les difficultés d’apprentissage rencontrées par certains élèves sont identifiées afin de poursuivre efficacement le travail effectué en maternelles sous forme de différenciation.

Des démarches communes sont utilisées par cycle dans certains domaines. Certains outils et référentiels font l’objet d’un échange avec les classes suivantes.

Une pratique de différenciation est développée de manières diversifiées et en fonction des besoins en fonction des cycles.

Pistes générales :

Travail en ateliers ou petits groupes avec fiches autocorrectives.

Travail en classes coopératives et modulables.

Instaurer des rituels tout au long de la journée pour rassurer l’enfant et le guider tout en étant attentif à ses besoins.

Organisation du travail en fonction des différentes intelligences.

Utilisation d’un support ou d’une police d’écriture adaptée (aménagements raisonnables)

Tutorat ou parrainage.

Groupes de besoins.

Utilisation des outils numériques

Exercices adaptés, fiches individuelles

Elaboration d’un plan de travail

Cours de FLA

En 2021, le pouvoir organisateur choisira un pôle territorial auquel sera rattaché une école d’enseignement spécialisé dont les écoles de Dison dépendront.

En 2022, et suite à un diagnostic, les enfants en difficulté seront accompagnés et encadrés par du personnel selon les modalités du décret sorti en 2021.

Les évaluations externes sont corrigées par l’ensemble des membres de l’équipe éducative lors d’une formation en école.

 Les concertations sont utilisées en fonction des besoins rencontrés dans chaque cycle (discussions à propos des élèves en difficulté, planification des activités, détermination des compétences à travailler, construction de leçons, …).

Le plan de formation et plan de pilotage ont été élaboré en fonction des difficultés rencontrées au sein de l’école.  Apprentissages au travers d’une pratique de pédagogie différenciée (utilisation notamment des tablettes numériques) En outre, ce sera la mesure prioritaire mise en avant par l’équipe au niveau de la lecture.

Des activités créatives, culturelles sont organisées de manière ponctuelle durant l’année scolaire comme certaines expositions, cinéma, excursions, animations musicales et autres …

En outre, des activités sportives ou de psychomotricité sont mises en place chaque année en fonction des possibilités en dehors des 2 périodes hebdomadaires comme par exemple “Je cours pour ma forme “.

Une association de parents est présente au sein de l’école. Celle-ci se réunit plusieurs fois durant l’année en vue de l’organisation des différentes manifestations.

Certaines  plages de rencontres avec les parents sont organisées en fonction des demandes ou besoins identifiés  (discussions après les bulletins, …).

Un lien avec l’enseignement secondaire est également mis en place notamment par la visite d’écoles de la région et d’une animation afin de sensibiliser les élèves du cycle 4 à l’enseignement secondaire.

L’école est en collaboration avec les acteurs : PSE / PMS / SAJ (service aide à la jeunesse) pour un suivi des élèves au niveau des difficultés, au niveau médical, psychologique et social.

Des actions concrètes en matière de citoyenneté, en lien avec le cours sont menées au sein de l’école comme par exemple : le tri des déchets, les règlements de classe, les responsabilités, …

En outre, des activités de sécurité routière sont organisées de manière occasionnelle (APER) au sein des équipes et du cours de cpc

L’école fait appel à des animateurs extérieurs pour renforcer les comportements citoyens (Child Focus, Openado …)

Des dossiers individuels d’accompagnement sont rédigés pour les élèves se rendant en première année. Dans les autres cycles, ceux-ci sont réalisés plus particulièrement pour les élèves présentant de grandes difficultés mais seront généralisés petit à petit une fois que ceux-ci passeront de classe en classe. Certains temps de parole sont proposés à l’enfant afin de favoriser notamment « la confiance en soi ». L’organisation de ceux-ci peut être présentée de différentes manières en fonction des cycles (confrontation des idées, cercles de parole, gestion des conflits, coin regroupement…).

L’équipe éducative sera attentive à la prévention sur les risques concernant les réseaux sociaux

Au niveau de l’enseignement maternel, les ateliers permettent à l’enfant de prendre confiance en lui, notamment en lui donnant la possibilité de commettre des erreurs sans le stigmatiser.

L’enseignant adopte une attitude positive envers l’enfant lui permettant de se trouver dans les meilleures conditions pour les apprentissages (encouragement, …).

Des activités de coopération sont également aménagées afin d’assurer chez l’enfant une dynamique coopérative. Celles-ci peuvent se présenter sous différentes formes (ateliers, travaux de groupes, tutorat, jeux coopératifs, …)

5.Axes de travail pour les 3 prochaines années.

L’équipe éducative a pour priorité, en lien avec le plan de formation et le plan de pilotage, de développer en continuité une pratique de différenciation dans le domaine de la lecture afin d’assurer l’acquisition des compétences de base dans ce domaine.

La réflexion portera sur les outils (différentes démarches), les structures (organisation de la classe, intervenants, niveaux de besoins, tutorat, …) les contenus (compétences, savoirs, …) et les produits (options à offrir aux élèves pour exprimer les apprentissages requis) ; notamment en lecture.

Le travail débutera en septembre selon une série d’actions.

Une meilleure répartition des apprentissages pour dégager du temps à tous les niveaux scolaires ; dans le domaine de la lecture.

L’équipe a entamé une réflexion commune dans ce sens.

Finalisation de l’aménagement des cours.

Un dossier informatisé accompagnera chaque élève ; il y sera répertorié toutes les difficultés auxquelles il faudra remédier mais aussi toutes les démarches entreprises par les enseignants, les difficultés qu’ils auront rencontrées ainsi que les intervenants et interventions extérieures dans le suivi des élèves.

Les actions prioritaires qui découleront des réflexions devront :

Favoriser la réussite de chaque élève.

Comporter une dimension pédagogique.

Répondre à un ou des besoins identifiés par l’équipe éducative en tenant compte du contexte.

Impliquer toute l’équipe éducative.

6.Obligations et sanctions

Obligation de participer aux activités éducatives, culturelles et sportives proposées par les membres de l’équipe éducative.

Obligation de participer aux activités de piscine liées au cours d’éducation physique en P1, P2, P3, P4, P5, P6.

Obligation de participer au voyage pédagogique de fin d’études (P6) avec versement d’un premier acompte en P4 ainsi qu’aux autres voyages pédagogiques organisés de la maternelle à la P6.

Les acteurs liés à l’école Heureuse : parents, enfants, membres de l’équipe éducative et du personnel veilleront à respecter et à appliquer les règles liées : à la citoyenneté, aux lois du peuple belge, aux règlements communaux, au règlement d’ordre intérieur, aux principes d’égalité “homme-femme”.

Un engagement de neutralité et de respect sur les réseaux sociaux sera mis en place afin d’éviter les débordements et les dérives.

Tous ces acteurs préparent l’enfant à devenir un citoyen responsable capable d’agir sur l’évolution de la société et de s’y intégrer par l’établissement de règles de vie, en lien avec les valeurs défendues par l’établissement.

Sanctions

En accord avec les décrets et le règlement d’ordre intérieur, toutes les formes de violence seront sanctionnées par des journées d’exclusion pouvant aller jusqu’à l’exclusion définitive.

Les enfants seront soumis aux règles établies par la cellule du plan de pilotage conformément aux objectifs du plan.

Concernant la détérioration du matériel ou des locaux, le non-respect de ceux-ci ou le non-respect de l’adulte et de ses pairs donnera lieu à un travail d’intérêt pédagogique sera alors imposé à l’enfant.

Lors des garderies du matin, de midi et du soir : les mauvaises conduites et le non respect des autres seront sanctionnés par des exclusions temporaires ou définitives.

Selon les règles définies dans le règlement école

Signature pour prise de connaissance, accord et engagement à respecter le projet d’établissement :